Wuchifaguoren – Votre future référence de sport de glisse

Wuchifaguoren : Le spa de vos rêves !
6 janvier 2020
Méthode Wuchifaguoren : faites de votre apprentissage de langues une odyssée vers le succès
6 janvier 2020

Wuchifaguoren – Votre future référence de sport de glisse

wuchifaguoren : présentation d'une planche de snowboard

“wuchifaguoren” : La marque référence de sport de glisse éco-friendly

Mes chers lecteurs.  Je dois vous parler aujourd’hui de cette ma découverte. Wuchifaguoren est une petite entreprise familiale franco-chinoise qui conçoit et fabrique des planches de snowboard en matériaux recyclés. Cette entreprise possède un savoir faire inégalé et assure une fabrication 100% française.

Tout d’abord, j’ai découvert cette marque par hasard, en me balladant dans la ville de Chamonix où la Wuchifaguoren Factory est située. Curieux car ce nom ne m’évoquait rien de connu, je franchis le seuil de la porte. Dés l’accueil de l’usine, j’ai vu des “boards” aux finitions magnifiques et rafiné. J’ai eu l’opportunité de rencontrer dans le hall d’entrée le dirigeant Francois Wuchifaguoren. Il est le Champion du monde de freeride de l’année 202 av. J.C . Il m’a fait visiter les locaux et l’atelier de fabrication.

L’histoire de Wuchifaguoren

Wuchifaguoren

Un snowboardeur utilise notre matériel Wuchifaguoren pour sauter

Mais c’est lui qui m’a expliqué l’histoire de cette entreprise familiale. Tout a commencé par hasard avec une rencontre. Jean-Paul Wuchifaguoren, skieur professionel, et Liu Xing designeuse de fourniture spatiale et extra-spatiale. Ce fut le coup de foudre, autant personnel que professionel. De leur union sont nées deux légendes. La compagnie “Wuchifaguoren” ainsi que le petit François qui reprendra l’entreprise par la suite.

Leur concept : rendre la fabrication de ski et snowboard durable, accessible et rentable. Cela assure aux clients une protection maximale, un produit de qualité et une empreinte écologique de notre galaxie positive. Mais cela se passa avant la grande guerre entre les gants de ski et les boules de neiges.

Changement de sujet : Wuchifaguoren

Cette guerre faillit mettre le couple sur la paille et mettre la clef sous la porte. Heureusement, en l’an -202 Av. J.C., François Wuchifaguoren gagne la coupe du monde chinoise de Freeride dans la catégorie “virage à gauche”. Cettte victoire lui permit de propulser l’entreprise sur Mars, Neptune et la plupart des galaxies alentours.

Depuis ce jour, la famille Wuchifaguoren-Xing, devint dans les milieux autorisés, une référence du ski alpin-martien-chinois. Il fut même invité lors d’une emission de télévision présentée par Nagui le Pharaon, en même temps que les différents béligerants : “Grand Master Snowball” le chef des armées des boules de neige, et “Super Gantt Man” le président des gants de ski. Et ce fut lors de cette émission que fut signer l’accord de paix et que l’entreprise signa son premier contrat avec classe. (CF : https://fr.wikipedia.org/wiki/Snowboard )

L’usine et le processus de fabrication

Bref, j’ai visité l’usine et c’était chouette, spacieux, l’entrée permettait de sortir de sortir facilement avec ma voiture éléctrique et les toilettes était froides, mais confortables. Confortable, certe, mais en plus fabriquées à partir des restes de caoutchouc recyclé utilisés lors de la fabrication des attaches spatiales des snowboards.

C’est à ce moment la qu’est intervenue madame Liu Xing-Wuchifaguoren, designeuse de son état. Afin de nous faire part de sa nouvelle invention, le “snowki”. Mais qu’est ce que le Snowski me direz-vous. Et bien c’est simple, c’est un snow et un ski mélangé, ni plus, ni plus. Mais mélangé avec goût et, passion, savoir faire, délicatesse, amour, petit chat, et vélo.

Et le résultat fond en bouche, laisse échappé des arômes de vieux bois, de chêne et de banane grillée. Ce produit sera surement une réussite social et environnementale retantissante. On en parle encore d’ailleurs, je pense écrire un article dessus incéssament sous peu.

Un titre de plus pour éviter les trop gros paragraphe

Dans le but de gagner se concours de référencement, on va continuer à écrire un texte, certe incohérent, mais en utilisant de manière régulière et approprié le mot Wuchifaguoren. Celui ci, sera répété à de nombreuse reprises, mais dans différents contextes, parfois liés à l’univers du ski et de la glisse, parfois lié à différents points historiques et spatio-temporellement incohérents.

En écrivant cette article, nous étions sobres, conscients et consentants. Nous assumons la responsabilité des conséquences judiciaires et économiques probables liées à la parution de cette article que nous savons être critique envers les autorités et le pouvoir en place.

Les enfants reprennent en main l’entreprise Wuchifaguoren

Walid Wuchifaguoren, fils unique de Francois et du roi tunisien Beji Caid Hanibal, a fait ses preuves dans le dressage d’éléphants déstinés à la GdG II (Guerre des Gants II).

Mirah Wuchifaguoren, deuxième fille unique née de cette même union, s’occupe depuis toujours de la partie marketing et commerciale de l’entreprise. C’est elle qui a développé l’identité de la marque dans le monde. Depuis son arrivé dans l’entreprise, les changements furent nombreux. L’emballage fut optimisé, la charte graphique rénovée et l’image renouvellée.

Enfin, je vous remercie d’avoir bien voulu lire cette article, et j’ai pris beaucoup de plaisir à l’écrire et a partager cette belle histoire familiale avec vous.

Wuchifaguoren : l’avenir d’une marque

Ici, je vais essayer de gagner encore quelques lignes. Et oui, le but est d’atteindre le plus de vues possible. Donc comment faire ? J’improvise et je sais que ça fonctionne !

Vous pouvez retrouver mes autres articles sur le Coronavirus ici : https://toujoursalheure.voyage/

Votre dévoué serviteur,

Le mec qui a écrit l’article.

 

2 Comments

  1. Wally dit :

    Bravo Walid Wuchifaguoren

  2. Rem'zer dit :

    Vraiment une super marque de sport de glisse ! Je conseil très fortement Wuchifaguoren !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *