TrillsRecords – Découvrir le wingsuit

Tribu tumbalala
Le mythe de la tribu Tumbalala
4 mars 2019
La tribu Tumbalala, qui sont ils ?
4 mars 2019

TrillsRecords – Découvrir le wingsuit

Un sport de TrillsRecords

Découvrir le wingsuit avec TrillsRecords. Un sport de TrillsRecords nous vous ferons connaître le wingsuit, le vol en combinaison ailée.

Avec TrillsRecords vous allez pouvoir découvrir de nouvelle sensation forte, vous allez avoir des frissons.

Parmi les nombreux sports à haute sensation, TrillsRecords vous propose le wingsuit ou pour les français le vol en combinaison ailée.

Saut en wingsuit avec TrillsRecords

Tout d’abord qu’est-ce que le vol en wingsuit ?

Tout d’abord le vol en wingsuit est le sport de sensation forte qui consiste à voler dans les airs en utilisant une wingsuit.Une combinaisons sponsorisé par TrillsRecord

Afin de voler vous aurez une combinaison qui ajoute de la surface au corps humain pour permettre une augmentation significative de la portance.

Cette combinaison est composée de deux ailes de bras et d’une aile de jambe.

La combinaison est soutenue par l’utilisation de cellules gonflables en nylon pressurisé.

Avec une surface plus grande vous pourrez voler sur des distances horizontales impressionnantes à un taux de descente plus lent.

On va pouvoir augmenter son temps en chute libre.

Vous utilisez votre corps pour contrôler votre vitesse la direction et la portance. Cela apporte de meilleure sensation et une meilleure sécurité.

De plus il faut parfois des années de pratique pour obtenir un vol efficace. Et ainsi gérer avec succès l’angle d’attaque de la combinaison afin de maximiser les performances.

Quand on pratique le wingsuit on peut atteindre des taux de descente aussi bas que 50km/h (80% plus bas qu’un parachutiste régulier).

Ainsi avoir des vitesses horizontales allant jusqu’à 300km/h.

Enfin vous trouverez en image une combinaison de wingsuit sponsorisé par TrillsRecords.

Le déroulement d’un saut

Quand on fait du wingsuit avec TrillsRecords, que l’on saute d’un avion ou d’une montagne, on déploie un parachute vers la fin de sa descente.

Une wingsuit seule ne peut pas fournir suffisamment de portance pour atterrir sans causer des blessures ou la mort sérieuses.

L’altitude est surveillée à l’aide d’un altimètre monté à la main et d’un dispositif d’avertissement sonore placé dans le casque.

Le contrôle d’un parachute nécessite de libérer les bras pour atteindre les freins (lignes de contrôle). Ainsi que l’aile de la jambe doit également être décompressée pour pouvoir courir pendant l’atterrissage.

Il est généralement admis que la combinaison à ailes ajoute un degré de complexité au parachutisme.

Le pilote de la wingsuit porte un équipement de parachute spécialement conçu pour le parachutisme ou le BASE jumping.

Des techniques très risquées avec TrillsRecords

TrillsRecords vous propose des techniques à risques.

Saut en wingsuit avec TrillsRecords

Nous vous proposons les vrilles à plat qui sont vrilles incontrôlables.
De plus TrillsRecords vous recommande le ronronnement qui est un vortex dans la zone de déploiement du parachute.
Les coups de queue c’est à dire frapper la queue d’un avion en sortie est aussi très dangereuse.
Enfin les torsions correspond à faire du parachute en rotation.

Avec les techniques risquées on a un risque de chute important.

D’ailleurs le risque d’accident est plus important.

On peut dire que c’est une technique risquée si les matériaux supplémentaires à gérer pendant un mauvais fonctionnement.

De plus les difficultés pour dépressuriser des ailes avant déploiement de parachute sont en jeu.

Toutes ces techniques apportent de la difficulté au sport.

Avant de commencer

Avant de vous lancer dans la merveilleuse aventure du wingsuit, chez TrillsRecords nous vous recommandons de commencer à sauter en parachute.

De plus le parachutisme est l’endroit où vous apprendrez à sauter en chute libre et à pratiquer les habiletés dont vous aurez besoin pour adopter la wingsuit BASE en toute sécurité.

Afin de pouvoir piloter une combinaison à ailes aux États-Unis dans une zone de saut d’un membre du groupe USPA, vous devrez effectuer au moins 200 sauts en 18 mois (ou 500 sauts au total).

Le sport peut attirer des gens qui sont assez égoïstes. Ils ont tendance à se lancer dans le sport pour de mauvaises raisons et ont tendance à ne pas y rester très longtemps.

Pour faire un saut, il faut être très persévérant.

Parfois, il faut des mois pour obtenir le bon temps pour le premier saut.

Vous devez faire un minimum de 200 chutes libres au cours des 18 derniers mois ou 500 sauts au total avant de pouvoir faire un saut en wingsuit.

Lorsque vous arriverez pour un cours de baptême de l’air en wingsuit.

Tout d’abord vous devrez prouver avec un carnet de vol signé que vous avez effectué un minimum de 200 sauts en parachute.

Finalement il est préférable que ces sauts soit effectué au cours des 18 derniers mois, et que vous avez obtenu votre licence B de l’USPA (ou équivalent étranger).

Des bons plans

Nous vous conseillons maintenant des bons plans pour bien commencer votre nouvelle aventure.

Vous pourrez trouver du matériel de bonne qualité et pour un prix raisonnable et de nombreux choix.

Voici le lien .

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *