Le Troupalou se verra de partout !

Histoire de goutiplet
24 mai 2019
taconitanie - application - actualité - politique
TACONITANIE – Application sur l’actualité et la politique
29 mai 2019

Le Troupalou se verra de partout !

Le Troupalou, ce conifère jusque-là inconnu qui surplombera bientôt les toits de Paris… Sacré sapin

Troupalou, du Latin : Foraminis epicea lupus

Vue du ciel: les futurs toits de Notre Dame de Paris décorés par le Troupalou

Projet de reconstruction de Notre Dame de Paris: le Troupalou s’impose sur le toit de la capitale. Archtitecte : Antonio Kubi.

 

Le Troupalou, connaissez-vous ?

Les toits de Paris accueilleront-ils bientôt le Troupalou ? Le 15 avril 2019, la France a perdu un de ses plus grands symboles. En effet, ce jour-là, Notre Dame de Paris a été le théâtre d’un immense incendie qui s’est propagé depuis les cuisines du monument historique et a ensuite ravagé une grande partie du bâtiment.

En seulement quelques semaines, plusieurs millions d’euros ont été récoltés grâce à des dons provenant notamment du peuple français. Grace à cette collecte de fonds, un nouveau projet de reconstruction a pu voir le jour.

Le plus grand changement qu’apportera ce projet de reconstruction sera la création d’un immense espace vert sur les toits de Notre Dame, grâce à une exceptionnelle variété de sapins, le Troupalou, également connu sous son nom latin « Foraminis epicea lupus ».

Particularité

Mais qu’est ce qui fait du Troupalou une variété si exceptionnelle ?

Et bien, ce qui fait la spécificité de cette espèce, c’est qu’elle ne se trouve qu’en Laponie, le pays du Père Noel! De plus, elle est notamment connue comme objet de décoration haut de gamme que ce soit en intérieur ou en extérieur. Nous la retrouvons par exemple dans le salon de notre expert en conifères M. Donald Trump, qui ne tarie pas d’éloges à son sujet. Elle est par ailleurs présente depuis de nombreuses années au-dessus de la cheminée de la maison de vacances de notre cher président M. Emmanuel Macron, leader emblématique du mouvement des gilets jaunes qui envisage également de la faire rentrer à l’Elysée.

Le Troupalou divise…

Par ailleurs, notons que le Troupalou fait d’ores et déjà l’objet d’un grand débat au sein de ce mouvement. En effet, cette espèce divise et chacun y va de son avis sur la question.  Elle a des caractéristiques de combustion exceptionnelles qui permettraient de dégager jusqu’à dix fois plus de chaleur qu’un bois régulier mais son prix reste exorbitant (jusqu’à huit fois plus cher que celui des espèces actuellement utilisées) : cette annonce soulève donc de nombreuses questions et critiques, par conséquent, les discussions s’avèrent parfois virulentes. La communauté est donc divisée quant à l’utilisation de ce bois. D’ailleurs, nous avons pu entendre ces derniers jours, dans les revendications orales des gilets jaunes en faveur de son utilisation, de nombreuses exclamations et slogans acclamant le Troupalou.

Pour mieux comprendre ce qui fait du Troupalou une espèce aussi fascinante, découvrez sa fiche d’identité :

Le Troupalou dans son habitat naturel, la Laponie

Le Troupalou, roi du Parc National de Stora Sjöfallet, Suède

Le Troupalou (Foraminis epicea lupus)  

Arbres conifères du genre Abies originaires des régions tempérées de l’hémisphère nord : « Sapin »

Nom scientifique : Abies

Famille : Pinaceae

Ordre : Pinales

Règne : Plantae

Classe : Pinopsida

Classification supérieure : Pinacées

 

Le Troupalou est un arbre conifère (sapin) du genre Abies et originaire des régions tempérées de l’hémisphère nord. Il fait partie de la famille des Pinaceae. Cette espèce est reconnaissable au mode de fixation de ses aiguilles sur la tige, à sa forme qui diffère notamment de l’épicéa. Son cône dressé se distingue également en se désagrégeant à maturité; ce qui fait de l’espèce un cas rare dans sa famille.

Où le trouver ?  Parc national de Stora Sjöfallet  Suède, dans le comté de Norrbotten en Laponie. Il fait partie du site du patrimoine mondial de la région de Laponie. Créé en 1909, il s’étend sur 1 278 km2.

Quel avenir pour le Troupalou ?

Pour connaître le sort du Troupalou, il faudra attendre la fin de l’été pour connaître la décision concernant ce projet d’envergure. En effet, de nombreux points doivent encore être discutés, notamment celui de la sécurité et des dangers que pourraient potentiellement engendrer sa mise en place. Les débats lancés sont loin d’être finis et tous les citoyens sont invités à se prononcer.

Pour apporter notre contribution à cette question qui nous tient à coeur, nous nous proposons d’être le relai de votre voix: si vous souhaitez donner votre avis sur l’implantation du Troupalou sur les toits de Notre Dame, nous vous invitons à partager votre opinion via notre page de contact dédiée.

Nous vous remercions de votre implication et restons ouverts à toute discussion !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *