Le mythe de la tribu Tumbalala

Quel est donc cette tribu, Les Tumbalalà, avant-gardiste sur les technologies de leurs temps ?
4 mars 2019
TrillsRecords – Découvrir le wingsuit
4 mars 2019

Le mythe de la tribu Tumbalala

Tribu tumbalala

Dieu de chasse Tumbalalá se préparant au rite sacré pour bénir la viande.

La tribu Tumbalala : entre mythe et réalité

 

Cet article explique le mythe de la tribu Tumbalala. Entre mythe ou réalité vous allez découvrir les mystères de cette tribu mythique.

Les peuples indigènes du Brésil contiennent un grand nombre de tribus distinctes. Certaines plus connues que d’autres de part leur croyance ou leurs pratiques ancestrales hors du commun. La plupart du temps, ces tribus possèdent leur propre langage et culture. Isolées du monde civilisé, elles se suffisent à elles même, vivant en paix et en harmonie auprès de la nature.

Il est intéressant de se pencher sur une de ces tribus en particulier. Vivant au plus profond la forêt amazonienne, la tribu Tumbalala compte plus ou moins 180 familles. La tribu Tumbalala se différencie des autres peuples de par leur croyance. Elle ne réside pas dans la spéculation d’une existence supérieure Père de tout. La religion des Tumbalala réside dans divinisation de certains membres de la tribu. Ils sont élus pour être ou pour représenter leurs dieux. Son nom vient de l’expression africaine : « Tombe ici et là ».

 

 

Les croyances et coutumes de la tribu Tumbalala

 

En effet, les Tumbalala ont une croyance particulière. La tribu désigne un homme auquel on lui attitre le statut de Dieu. Il montre la voie et offre sa protection au reste de son peuple. C’est le rôle du Dieu des dieux. Il est perçu comme le chef de la tribu. En plus de lui, il existe d’autres rôles donnés à d’autres personnes qui s’en montrent dignes.

Par exemple il peut y avoir un Dieu pour la fertilité. Auquel cas cette personne sera à consulter pour dans le but de concevoir un enfant. Selon les présages il peut être destiné à prendre la place d’un Dieu. Ainsi la croyance perdure et le cycle recommence. Il y a aussi un Dieu pour la culture, très important pour assurer une récolte suffisante pour toute la tribu.

Dans le même style, la tribu désigne un Dieu de la chasse. Son rôle est d’assurer la sécurité des chasseurs et l’efficacité des expéditions. Lorsque la chasse est un succès il effectue de nombreux rites et prières pour bénir la chaire animale. En effet dans la croyance, lorsque l’on prend une vie il faut impérativement la rendre.

De plus, on trouve également au sein des tribus Tumbalala des chamans. Comme dans les autres peuples il a pour rôle d’assurer la communication entre les mortels et les dieux.

 

Voici le chef actuel de la tribu Tumbalala

 

 

Où se situe tribu des Tumbalala ?

 

Tout d’abord, la tribu ne se constitue pas d’un seul et même bloc. Elle se compose de plusieurs sous tribus dont certaines comportent seulement une dizaine de familles. Cette disposition n’est pas le fruit du hasard et aucunes sous tribus ne doit se sentir exclues. Il y a la tribu centrale, là où se trouvent les « Dieux », vivant sur une terre sacrée. Cette terre communique avec l’ensemble des sous tribus car elles se trouvent au centre de toutes. Malheureusement aucun explorateur n’a encore trouvé la trace de cette terre sacrée.

 

 

La tribu Tumbalala existe-t-elle vraiment?

 

La fusion entre le monde civilisé et les peuples aborigènes ne peut pas se faire. Ces deux mondes sont incompatibles. Par contre pour l’homme moderne, il est important de s’imprégner de cette culture. Elle peut lui rappeler les valeurs d’autrefois qui sont perdues.

De nombreux explorateurs ont entrepris des expéditions dans le but de rencontrer et de prendre contact avec cette tribu mystérieuse. On n’en ressort que très peu d’informations aux jourx d’aujourd’hui. Cependant des traces indiques qu’une partie de leur culture viendrait des portugais. On estime qu’il est possible qu’ils parlent cette langue-là en plus de leur propre langage.

Le mythe de la tribu Tumbalala a éveillé la curiosité et l’admiration même chez les grands artistes. Par exemple, l’artiste Jean-Pierre Calvet du groupe les compagnons de la chanson ont dédié une musique de capoeira. Cette oeuvre s’exécute uniquement par des hommes et marquée par des bâtons en l’honneur de la tribu Tumbalala. Elle est disponible à cette adresse.

 

Maintenant vous savez tout ce qui a été découvert pour l’instant sur la tribu Tumbalala. Nos experts sont sur les lieux pour découvrir de nouvelles informations sur ces légendes. Nous vous invitons à consulter les autres articles de notre blog en cliquant sur ce lien.

 

Mais au final que peut-on en dire, la tribu Tumbalala est-elle un mythe ou une réalité?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *