Randonnées Insolites dans les sentiers de Martinique

La Martinique compte plus de 250 kilomètres de sentiers sur toute l’île, ce qui en fait un véritable paradis pour les randonneurs. Parmi les plages, les sommets montagneux, les forêts tropicales, les collines ou le littoral caraïbes et atlantique, il y en a pour tous les goûts ! L’île au Fleur nous offre d’innombrables paysages riches en couleurs et variés, ce qui construit les randonnées de Martinique. 

Les marcheurs seront ravis, car la Martinique est incontestablement une terre propice à la randonnée. Il n’y a en effet pas moins de 180 kilomètres de sentiers balisés sur l’île ! Le niveau de difficulté est très variable, il est donc facile de trouver un itinéraire qui convient à tous les goûts, de la faible résistance à l’expérience riche ! Pour les aventuriers, autant vous dire que vous pouvez passer plus de temps à randonner aux quatre coins de l’île qu’à profiter de la plage !

Dans cet article, vous trouverez une liste non exhaustive des plus belles randonnées de  Martinique, ainsi que nos conseils pour une balade en toute sécurité autour de l’île. Si vous souhaitez partager une de vos favorites qui ne figurent pas sur cette liste, vous pouvez laisser un commentaire à la fin de cet article !

Alors pour découvrir toutes les facettes de l’île, c’est par ici ⬇

 

Forêts & plagesPetit sentier en forêt - randonnée de Martinique

Que vous ayez envie de marcher près du littoral, d’escalader des collines, d’explorer les forêts tropicales ou de vous balader au bord de la plage, il y a forcément quelque chose pour vous ! 

Les paysages de la Martinique sont fabuleux et très variés. Marcher le long des sentiers ombragés ne sera pas difficile car la végétation est abondante. De la randonnée longue ou courte, la Martinique n’aura plus de secret pour vous !

 

Morne larcher 

Le morne Larcher est un ancien volcan qui n’est plus en activité aujourd’hui, situé en bord de mer au Diamant, c’est l’un des plus hauts sommets du sud de l’île avec 478 m de hauteur. Une ascension fulgurante qui se finit par une vue panoramique sur la commune du Diamant et son sublime rocher. 

La forme et les reliefs de la montagne et de ses environs méritent pour lui le surnom de « Femme Couchée ». Si les marcheurs ne peuvent atteindre le sommet de la montagne en raison de sa végétation indissociable, ils peuvent grimper jusqu’à 400 mètres pour profiter des vues magnifiques sur la baie du Diamant et la côte sud de la Martinique jusqu’à Sainte-Anne. 

Forêt - Randonnée de Martinique

Le trajet se fait à la hauteur du village de Petite Anse. Le sentier traverse d’abord les pâturages verdoyants entre les clôtures. Après 500m, vous entrez dans la forêt et attention,  la pente monte fortement. Le chemin devient très raide et l’énorme roche volcanique rend difficile la progression. La végétation étant un peu moins dense, nous atteignons le point de vue.  La route de descente de l’Anse Caffard est longue d’environ 1 kilomètre, raide et chaotique. Vous trouverez également des pentes et des rochers de l’autre côté.

  •  Niveau: Moyen 
  • Durée: 3h
  • Longueur: 3km – 
  • Dénivelé positif: 450m 

 

Œil bleu et le cap ferré 

Situé dans le sud de l’île à St-Anne, la randonnée du « Cap Ferré” à  “L’œil bleu” du bassin naturel fait partie de la richesse de la Martinique mais pas seulement, aussi  du célèbre circuit pédestre « La Trace des Caps ». Il peut être décomposé en 5 parties, qui ensemble fournissent un itinéraire de 27 kilomètres. Comptez au moins 11 à 12 heures de marche.

  • Petit Macabou – Cap Macré (5 km, 2h),
  • Cap Macré – Cap Chevalier (7 km, 3h),
  • Cap Chevalier – Anse Trabaud (10 km, 4h00),
  • Anse Trabaud – Salines (5 km, 2h) = > Savane des Pétrifications,
  • Salines – Anse Caritan (4,5 km, 1h30)

Le sentier du Cap Ferré est une randonnée pédestre, où toute la famille peut y participer. Il fait environ 4 kilomètres et le temps de marche aller-retour est de 1h30 à 2h. Il part de la plage du Cap Macré jusqu’à l’œil bleu. Marchez 3h30 à 4h (aller-retour) environ 6,5 kilomètres pour rejoindre la plage de l’Anse Michel à Cap Chevalier. Le dénivelé est très faible, il suffit de gravir quelques courtes distances.

L’œil bleu est un petit bassin au pied du Cap Ferré, entouré de rochers, le protégeant des vagues. Quelques vagues y pénètrent, donnant l’impression d’être dans un jacuzzi naturel. Ce lieu n’est accessible qu’à pied à partir de la randonnée de la Trace des Caps en partant notamment de la plage du Cap Macré.

 

L’ascension de montagne Pelée

Commençons par l’essentiel : escalader la montagne pelée, qui plafonne à 1 395 mètres d’altitude et domine toute l’île de la Martinique. On vous laisse imaginer la vue d’en haut ! Il y a plusieurs sentiers pour vous y rendre. Si vous arrivez d’Ajoupa Bouillon, la feuille la plus fréquentée vient du Parking de l’Aileron à l’entrée du Morne Rouge. Il est préférable que vous soyez en bonne condition physique pour cette randonnée. Certaines collines sont raides à gravir, mais la vue à 360° au sommet est un bon bonus.

 S’il pleut ou s’il a plu la veille, n’y allez pas, le sentier peut être glissant et dangereux. quand il pleut, optez pour  Saint-Pierre qui regorge d’activités. Si vous êtes un bon marcheur, la montagne pelée est une priorité sur la liste des randonnées ! Il faut savoir que cette montée est très difficile, car la pente est parfois très raide. Autre élément clé de l’itinéraire : le temps ! En cas de pluie, le chemin devient boueux et glissant, et la randonnée perd un peu d’intérêt… . 

De plus, il est préférable de s’arrêter au premier sommet, car entrer par un chemin peut être dangereux. Afin d’avoir plus d’opportunités de trouver du beau temps, il est préférable de gravir le volcan pendant la période sèche (décembre à mars) et de partir tôt le matin avant que les nuages ne se forment. Pour ceux qui ont peur du Mont Bailey, rappelons que sa dernière éruption remonte à 1929, et c’est aujourd’hui l’un des volcans les plus surveillés au monde (car c’est l’un des volcans les plus dangereux).

 

Presqu’il de la caravelle 

Plage - Randonnée de MartiniqueLa Presqu’île de la Caravelle est bordée de nombreuses plages que vous pourrez facilement rejoindre à la fin de votre randonnée. Petit conseil pour en profiter davantage, découvrez la plage des surfeurs ou la plage de l’Anse de l’Étang dans un cadre magnifique elle aussi, mais beaucoup plus  familiale.

C’est un parcours circulaire de difficulté moyenne, avec des dénivelés progressifs peu prononcés. Cependant, de longues parties sont peu ombragées le long du littoral et peuvent être désagréables en plein soleil. Il vaut mieux entamer cette randonnée de Martinique relativement tôt le matin, pour ne pas souffrir des grosses chaleurs. Sachez que vous pouvez également emprunter le petit circuit d’1h30 (balisé en blanc et jaune) mais vous manquerez alors les plus beaux points de vue… .

 

  • Départ : parking au bout de la route du phare
  • Durée : 3h15 environ pour 9,8 kilomètres.
  •  Balisage : oui, avec comme signe un cercle blanc entouré de bleu

 

Canal des esclaves ou canal de beauregard

Le canal a été conçu à la fin du XVIIIème siècle par Mr Beauregard. Le but était d’irriguer la plaine en amenant l’eau de la forêt vers la côte Caraïbes, peu arrosée en période de Carême. Des centaines d’esclaves ont transporté à l’époque les lourdes pierres qui constituent l’édifice.  

Le lieu est aujourd’hui communément appelé Canal des Esclaves. Cette randonnée qui commence au lieu-dit la Maison Rousse, emprunte le parcours du canal. Vous marchez même par endroits directement sur le muret entre l’eau et le vide. La vue sur le val dans lequel coule la Rivière du Carbet est alors aérienne ! De très beaux fromagers et des arbres tropicaux majestueux  jalonnent le chemin. Vous pouvez aussi apercevoir quelques criques ainsi que des crabes d’eau douce. 

  •  Niveau: Facile 
  •  Durée: 3h
  • Longueur: 7 km 
  • Dénivelé positif: 15 m 

 

Cascades & chutes d’eau 

La Martinique est une île connue pour ses magnifiques paysages, dont des cascades spectaculaires qui surgissent de la nature.

Cascade et Chutes d'eau - Randonnée de Martinique

Magnifique relief et chutes d’eau créant l’émerveillement des visiteurs, tombez sous le charme exaltant des 9 plus belles et plus connues cascades de la Martinique.

 

La cascade Couleuvre

La cascade Couleuvre est située au nord de la Martinique, en pleine forêt tropicale et en bout de course de la rivière Couleuvre. A votre arrivée, vous ne pouvez pas la louper, elle est la plus grande de l’île en mesurant  plus de 120 mètres de hauteur! Mais pour l’admirer, la voiture doit être laissée  sur le parking de l’Anse Couleuvre à Grand’Rivière. Elle est facilement accessible à tous, que ce soit petit ou grand! Lorsque vous serez sur le sentier, vous aurez une marche d’un peu plus d’une heure, tout en  longeant la rivière et découvrant  un environnement tropical exceptionnel tout en ayant la possibilité de se rafraîchir, ce qui est fort appréciable.

 

Les cascades de Didier

Vous aimez les parcours du combattant, les sentiers bosselés et les obstacles ? Alors vous ne pouvez pas passer à côté de la visite des trois cascades de Didier !  

Laissez votre voiture sur un parking de la route de Didier au niveau de la station d’épuration, et commencez la randonnée! Petit conseil, équipez-vous de bonnes chaussures et d’un maillot de bain pour franchir les endroits baignés d’eau. Il faut savoir que la marche est accessible à partir de 10 ans, certains passages sont humides et glissants, soyez donc prudent.  

A l’épreuve : traversée d’un tunnel d’environ 100 mètres ( lampe torche conseillée) et  passage d’un barrage. Pour atteindre la deuxième et la troisième cascade, il faut être un aventurier confirmé ou juste être très motivé car la randonnée est beaucoup plus rude mais rajoute des sensations sympas. Il est déconseillé de faire cette randonnée par temps de pluie, vous serez surpris par les crues..

 

La cascade du Saut-Gendarme

Située près de Fonds-de-Saint-Denis, vous pouvez retrouver la cascade du Saut-Gendarme mesurant environ 10 mètres de haut, tombant dans un joli bassin. Elle est très facile d’accès car elle est accessible après une petite marche d’environ 5 minutes, baignade et pique-nique  autorisés, elle est parfaite pour les balades en famille ! Un environnement végétal vous y attend permettant un dépaysement total pour le plus grand bonheur de tous. Son nom provient de l’histoire d’un gendarme qui aurait chuté lors d’une escalade, il existe plusieurs versions mais celle-ci est la plus connue. 

 

La cascade de la Ravine Baron

Près de Fort-de-France, la cascade de la Ravine Baron est l’une des cascades les plus faciles à atteindre, le sentier ne faisant que 4 kilomètres, mais attention, les côtes sont raides !Comptez 2 heures aller-retour.  Pour rejoindre le point de départ de la marche, il faut emprunter la fameuse route de la Trace et s’arrêter juste avant l’ancienne station thermale d’Absalon, l’endroit où vous pourrez y laisser votre voiture. 

En marchant, vous verrez de jolis points de vue sur les Pitons du Carbet et sur la Baie de Fort-de-France. Vous atteindrez un pont en pierre assez imposant et vous empruntez des escaliers où les marches sont assez glissantes donc prenez garde ! A l’arrivée de la cascade, vous serez entourée d’une végétation abondante et tropicale. 

 

Les cascades de l’Alma

Les Gorges de l’Alma se trouvent à Fort-de-France, en prenant la direction du quartier de la Médaille sur la N3, vous pourrez déposer votre voiture au Plateau Boucher. Il faut environ 3 heures de marche entre bassins et petites cascades pour ensuite pouvoir rejoindre la plus grande cascade de l’Alma qui mesure environ 40 mètres de hauteur. La marche commence dans la forêt tropicale dense où vous pourrez vous aider de cordes pour grimper le long de la Rivière Blanche (attention à ce qu’elles soient bien solides). Il est fortement conseillé de prévoir de bonnes chaussures.

 

La cascade de Fonds Nicolas

Au nord-est de l’île aux fleurs, dans la commune du Robert, les cascades de Fonds Nicolas s’échouent dans de magnifiques bassins. Pour y accéder, repérer l’association du foyer rural de Fonds Nicolas et emprunter le chemin qui se trouve derrière, marchez 1 kilomètre et vous apercevrez les bassins et cascades de Fonds Nicolas comme des piscines creusées dans les rochers,  un endroit charmant à découvrir en famille ou entre amis lors d’un pique-nique.

 

Les cascades de la Rivière Trois Bras

Les trois cascades de la Rivière Trois Bras, d’une centaine de mètres de hauteur chacune, se situent sur la Montagne Pelée et sont accessibles par le sentier du Prêcheur/Grand-Rivière. Il faut compter 6 heures de marche le long de la rivière, soit par les berges, soit les pieds dans l’eau  pour pouvoir les admirer. Prévoyez donc de bonnes chaussures. Plusieurs endroits sont à passer à l’aide de cordes. A éviter par temps de pluie ou avec des enfants qui ne pourront pas franchir certains passages. Vous pouvez avoir du matériel à disposition ainsi qu’un guide pour faciliter votre randonnée. 

 

La cascade de Bô la Rivié

A la Trinité, la cascade de Bô la Rivié est reconnue non pas pour sa hauteur mais pour être la plus large de la Martinique. Elle se situe dans un parc naturel où l’entrée est payante (12 euros pour les adultes et 10 euros pour les enfants), mais ça vaut le coup d’œil ! Entre beau moment en pleine nature dans un village de loisirs et pratique d’activités diverses et variées (badminton,  tir à l’arc, volley-ball, pétanque, tennis de table, jeux de société, kayac dans la rivière), vous ne pourrez pas vous ennuyer ! 

Elle est idéale pour passer une belle journée en famille ou entre amis. Vous pourrez découvrir le jardin botanique aux fleurs tropicales, qui est juste magnifique ainsi que l’attraction la plus attendue des visiteurs, la baignade sous la cascade de Bô la Rivié. Une journée riche et agréable vous attend !

 

Les cascades des Gorges de la Falaise

Situées à Ajoupa Bouillon dans le nord de la Martinique, en suivant les panneaux à la sortie, direction Saint-Pierre, les Gorges de la Falaise sont remarquables et cachées en plein cœur de la forêt tropicale entre deux falaises. C’est l’attraction principale de ce coin en Martinique. 

Cette balade où vous allez suivre la Rivière Falaise creusée entre deux  hautes parois rocheuses formant un canyon qui n’est autre que les Gorges de la Falaise, dure entre 30 minutes à 1 heure pour 1 kilomètre et s’effectue avec un guide (7 euros pour les adultes et 4 euros pour les enfants), ce qui peut être intéressant et  enrichissant. Au programme : escalades, sauts, glissades et baignades  ! Le site est ouvert de 8h00 à 17h30, ce qui vous laisse le temps pour l’amusement ! 

 

Vent & Saison

L’existence de deux saisons bien marquées (Carême et Hivernage), des températures stables, une certaine instabilité météo, et la survenance parfois de terribles phénomènes cycloniques, tout savoir sur les conditions météorologiques de la Martinique !

 

Un climat intertropical chaud et humide

Vent et saison - Randonnée de Martinique

 

Attention, situé dans la zone intertropicale, la Martinique subit une forte instabilité météorologique : du beau temps à un grain violent, puis de l’onde tropicale chassée par le vent. Mais les températures étant stables tout au long de l’année restent en moyenne autour de 26 degrés sur terre comme dans l’eau.

Le climat est chaud et humide, pensez à toujours avoir de l’eau sur vous et à boire régulièrement. N’oubliez pas non plus de prendre de la crème solaire et de quoi vous protéger la tête. Même s’il y a des nuages, vous n’êtes pas protégé du rayonnement du soleil.  

 

Deux saisons, le Carême et l’Hivernage

La saison sèche en Martinique, appelée le Carême, est assez longue : de mi-novembre à mi-mars. Mais ce sont également les mois les plus chauds. L’idéal est de partir :

  • En début ou fin de saison
  • Entre avril et mai
  • Entre septembre et octobre

Les mois de pluies sont à éviter, notamment juin, juillet et août, lors de la saison humide appelée l’Hivernage. 

 

Des cyclones possibles 

De juin à novembre, des dépressions se creusent et peuvent se transformer en tempêtes tropicales et ouragans. D’ailleurs, la Martinique a été plusieurs fois ravagé par l’une de ces bombes climatiques. La dernière date  d’août 2007, elle a occasionné de très lourds dégâts dans le sud de l’île (Cyclone Dean).

 

Partez à l’aventure ! 

Voilà de quoi vous fabriquer un bon itinéraire, riche en expérience, en aventures authentiques et aux paysages magnifiques à travers les trésors cachés de la belle île de Martinique. 

Ne vous arrêtez pas là ! Curieux, ayant le goût du voyage, découvrez la Guadeloupe, les îles du sud de la mer des Caraîbes !

2 Comments

  1. Pingback: Ce que tout le monde devrait savoir sur le Ball Trap

  2. Pingback: La Guadeloupe : des activités de folies en pleine nature

Un petit commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *