CORONAVINAIGRE : Désherbant BIO respectueux de l’environnement

Wuchifaguoren : Vente de Montres de Luxe en ligne
3 février 2020
Corona au bord de la plage
Coronavinaigre, la nouvelle bière de chez Corona qui nettoie vos véhicules 🍺
19 février 2020

CORONAVINAIGRE : Désherbant BIO respectueux de l’environnement

Découvrez le Coronavinaigre

Vous avez toujours souhaité un désherbant qui respecte la planète ?

Ne cherchez plus : le Coronavinaigre est fait pour vous !

Son principe actif élaboré à partir de la médecine traditionnelle chinoise, il permet d’éliminer toutes les mauvaises herbes de votre jardin ! (Voire celles de votre voisin, il vous remerciera plus tard)

Le principe de fonctionnement du Coronavinaigre est très simple : versez-en dans un coin de votre jardin et attendez. En quelques jours seulement le Coronavinaigre se sera répandu dans tout votre jardin, à l’assaut de la moindre mauvaise herbe qui voudrait lui résister !

– Logo de présentation du Coronavinaigre, 100% BIO –

Logo / Slogan pour le Coronavinaigre

 

Quels sont les avantages du Coronavinaigre?

– Ce superbe désherbant n’utilise aucun produit chimique. Sa fabrication ne pollue donc aucunement la planète !

– Ne se répandant qu’au travers des mauvaises herbes, il n’imprègne pas les sols dans le plus grand respect de nos nappes phréatiques.

– Efficacité : permet de se débarrasser de souches coupées sur les lignes de clôture et les zones non cultivées. Supprime les arbres indésirables en aspergeant le sol de Coronavinaigre

– Résultats supérieurs : tient à distance toutes les mauvaises herbes. Il permet aussi d’empêcher les arbres de faire des rejets.

– Facile à utiliser : la formule sans gel permet au produit de s’écouler librement. Le colorant bleu permet de suivre facilement les souches traitées

– Idéal pour le contrôle des broussailles à n’importe quel moment de l’année.

Efficacité Désherbant Coronavinaigre

L’Origine du Coronavinaigre

L’origine scientifique

C’est vers fin 2019 que tout commence pour le Coronavinaigre.  Des médecins de Wuhan, étudiants différents virus afin d’élaborer des vaccins en prévision d’éventuelles épidémies, ont remarqué qu’une certaine substance, la Civod-19, pouvait se transmettre extrêmement rapidement entre les êtres vivants. Ils ont d’abord été effrayés par leur découverte. En effet, si cette substance s’avérait dangereuse, elle pourrait facilement causer de nombreuses victimes.

Les chercheurs ont donc fait appel à différents shamans locaux afin de faire muter la Civod-19. Le but de leur manœuvre pour qu’elle ne s’attaque qu’aux mauvaises herbes. Leur première tentative fut néanmoins un échec. En effet une femme du nom de Yu Feng s’était faite passée pour shaman alors qu’elle était en réalité une sorcière. Le gouvernement Chinois qui supervisait les opérations l’a condamnée à 250 ans de travail forcé dans la fabrication d’éclairs à la vanille. Le seconde tentative fut cependant une réussite. A l’exception du fait que son utilisation imprégnait le sol d’un odeur intense de choux fleur, qui pouvait rester pendant plusieurs jours.

Au bout d’environ un mois et demi de développement, la formule était enfin au point. A la grande joie du Gouvernement Chinois, le produit ne présentait pas d’effets secondaires notoires.

 

Un dérivé inattendu

Durant les quelques semaines suivant le lancement du Coronavinaigre, une demande étrange revint souvent de la part des clients. Tous souhaitaient que le Coronavinaigre puisse parfumer leur jardin. Pomme, vanille, savon de Marseille… Le Gouvernement Chinois reçu des demande de parfum de toute sorte.

Les scientifiques ont cependant fait une découverte incroyable : en mélangeant du Coronavinaigre avec quelques gouttes d’eau, l’odeur qui s’en dégageait variait du tout au tout !

Une goutte:  chocolat. Deux gouttes: saumon. Le nombre de parfum semblait infini, tant et si bien que les chercheurs de Wuhan sont encore en train de rédiger la page wikipedia répertoriant tous les parfums (n’hésitez pas à visiter le site pour rester informé de l’état des recherches).

– Étiquette du Désherbant : Coronavinaigre à la Vanille 100% BIO –

Etiquette Coronavinaigre Saveur Vanille

Le Coronavinaigre et les internautes

Les Défis douteux

Récemment les internautes se sont emparé du Coronavinaigre et  s’en sont servi à des fins douteuses.

Est d’abord apparu le “Drink the More Coronavinaigre You Can Challenge”, défi qui comme son nom l’indique, consiste à boire le plus de Coronavinaigre possible avant de mourir. Bien que ce défi ait causé de nombreuses morts, il est encore à la mode aujourd’hui et le jeunes continuent d’essayer de battre le record détenu par le japonais Aoki Tanaka, qui avait ingurgité plus de 34 litres de Coronavinaigre en moins de 24h.

Ce défi ayant causé la mort de plus de 64 millions de jeunes. L’OMS à été interpellée par de nombreuses ONG telles que BlackPeace ou 69 millions d’amis. Elle a cependant déclaré : “Si ces jeunes étaient capables d’ingurgiter du désherbant pour savoir qui pouvait en boire le plus, ce n’est pas un problème de désherbant : il en retourne de la sélection naturelle !”, ce qui a convaincu la plupart des détracteurs du Coronavinaigre.

 

Le Coronavinaigre et la musique

Le Groupe Coréen Light Pink, très connu chez nos ados, a sorti il y a quelques jours un nouvel album intitulé “Coronavinaigre is Beautiful” qui compte déjà plus de 200 millions de vues sur KoTube, équivalent Coréen de RuTube, équivalent Russe de YouTube.

Le groupe est actuellement en cours de procès avec le gouvernement Chinois pour cause d’ “appropriation culturelle d’un bien commun”. Ah ! Les joies du communisme. Le président Chinois Xi XXIV à déclaré au 20h de TF2 : “J’aime quand tout est à tout le monde, sauf mes affaires”. La France inébranlable lui a immédiatement apporté tout son soutient lors de son combat contre l’appropriation de biens communs.

Group SEEART - Coronavinaigre

Découvrez encore plus d’utilisation du Coronavinaigre

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *